Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 19:33

 

Il y a des jours comme ça, ou rien ne roule d'aplomb .... et bien ce jour de quête du pechat #83 ne nous a pas vraiment réussi ....

 

Commençons d'abord par situer un peu Smolyan.... Bien qu'étant une petite ville de Province, au milieu de la montagne qui plus est, Smolyan s'étend sur des dizaines de kilomètres ...  Passé le panneau de la ville, vous pensez être arrivés et vous poser bien tranquille à votre hôtel ... et bien non, roulez, roulez, roulez encore pour traverser la ville - et on vous en fait faire des détours!!

 

C'est qu'en fait, la ville actuelle de Smolyan a été créée seulement en 1960, regroupant les 3 villages d'Ustovo (Устово), de Raïkovo (Райково) et d'Ezerovo (Езерово). Voilà pourquoi c'est si étalé !

Le nom de la ville vient d'une tribu slave, les Smolyani, qui se sont installés dans la région au VIIème siècle, ont aidé au renversement du joug Ottoman et à la fondation du Royaume bulgare en 681. Voilà pour la petite note historique ...

 

Nous pensions en apprendre un peu plus sur la ville et la région en visitant le musée historique (Исторически музей), étape obligée de la journée pour obtenir notre précieux sésame ... Pas de chance, le-dit musée était fermé pile ce matin là pour menus travaux ... Zut, ça commence mal ... Bon, un petit coucou par la porte, de jolis sourires et notre phrase magique ("добер ден, отворен ли е? неееее? ами, иматели печат? Моля ...."). Et ça marche, ouf !!

 

Tant pis pour la visite du musée, nous pouvons également aller au planétarium - 2nde chance sur la carte ..

 

 

En passant, on a pu admirer la gigantesque cathédrale Sveti Visarion Smolyanski (Катедрален крам Свети Висарион Смолянски).

 

 

La cathédrale est flambant neuve et ultra-moderne ... Toute en courbe et en arc, son dôme culmine à 32 m et son clocher à 50m ! Seule la cathédrale Alexandre Nevski à Sofia la dépasse.

 

Le planétarium se trouve en face de la cathédrale, niché dans un petit parc.

 

 

 

C'est le plus grand de Bulgarie... mais 2ème coup de malchance de la journée: la visite venait de commencer (en bulgare..) et la session en anglais n'était que 3h plus tard .... Tant pis, quelques photos extérieures feront l'affaire .. nous avons encore de la route aujourd'hui et un 2ème pechat à aller récupérer beaucoup, beaucoup plus loin ... et ça prend du temps, surtout quand on se trompe de route (mais ça, c'est une autre histoire !!)

 

 

 

 

Pour terminer, une petite photo du quartier/village d'Ezerovo, où nous avions trouvé un splendide petit hôtel .... mais que voit-on poindre derrière la montagne ??? Suite au prochain épisode !!

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:03

 

 

Nous quittons Kardjali (Кърджали) pour nous rendre à l'est et rejoindre Smolyan (Смолян), la dernière étape de notre périple. Mais avant ça, cap vers le sud! Zlatograd (златоград), la ville la plus méridionale de Bulgarie nous attend.

 

La ville a une histoire séculaire dont témoignent un grand nombre de tombeaux et sanctuaires rocheux thraces, des lieux de culte, ... mais le but de notre visite était bien évidemment le quartier de la Renaissance, musée  éthnographique à ciel ouvert (етнографски ареален комплекс), dans la partie ancienne de la ville. On y compte plus d'une centaine d'édifices de la Renaissance bulgare, très bien conservés (ou très bien rénovés !!). Le pechat se trouve au musée (s'il n'y a personne, allez frapper aux portes voisines... vous connaissez la chanson maintenant !)

 

Le complexe éthnographique inclut une exposition historique, ainsi qu'une collection architecturale, et de jolies petites boutiques d'artisans. Et qui s'est encore laissé une fois de plus tenter ???? C'est qu'elles ne sont pas à croquer mes petites "bulgares", en tenue traditionnelle ? Il n'y a plus qu'à apprendre à danser le "Horo" (хоро) mes filles ....

 

 

 

 

Une journée (en semaine...) idéale pour déambuler dans les rues presque désertes ... et prendre de belles photos.

 

 

En allant de Kardjali à Zlatograd, il ne faut absolument pas manquer le fameux "pont du Diable" (Дяболския мост), à 10km du village d'Ardino (Ардино), sur la rivière Arda (Арда).

 

Ce magnifique pont a été construit au XVème siècle par les Ottomans (d'où son nom peu flatteur), afin de relier les Rhodopes et la plaine Thrace. Il est toujours accessible aux piétons.

 

Si vous projettez de visiter le pont le week-end, je vous déconseille vivement de faire la route en voiture, mais de planifier une petite randonnée de 5km, en partant du villаge de Diadovtzi (Дядовци). En efftet, la route, que dis-je,  le chemin est praticable en voiture (même par la nôtre!!), mais que c'est long 10km de cailloux !! Et s'il avait fallu croiser une autre voiture ... bouh, j'en frissonne encore....

 

 

 

 

Mais la beauté du site vaut bien un petit effort ....

 

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:50

 

 

Pas de farniente au bord du lac de Kardjali pour nous cette semaine … Pourtant le temps estival s’y prêtait à merveille ! Mais il y a tellement de choses à visiter, nous ne devions pas perdre de temps !

 

Objectif de la journée : Perperikon (Перперикон) … sous un soleil de plomb… et c’est un détail qui prend toute son importance quand vous êtes dans la montée abrupte … Que calor !!

 

Le site antique de Perperikon se trouve sur un large plateau au-dessus du village de Perperek (Перперек), à une dizaine de km de Kardjali. Les Thraces ont été les premiers à s’y installer, puis les Romains vont fortifier le site en construisant un palais. Au VIème siècle, ce fut au tour des Byzantins d’édifier un nouveau palais, et ce sont ces vestiges que l’on peut principalement voir sur le site actuellement.

 

 

 

 

Perperikon va être détruite par les Ottomans, l’armée du sultan la rasant complètement en 1393.  Il faudra atteindre l’année 2000 (!), pour que des fouilles soient commencées …

 

Prévoir de bonnes chaussures, un chapeau et de l’eau …. La montée est assez rude, et le soleil tape sur le plateau ! Pour en savoir plus sur le site, il est quand même conseillé de prendre un guide qui vous expliquera les différentes époques, chose que nous n’avons bien évidemment pas faite ! Nous avons donc erré un peu « au pif » mais profité de la vue magnifique sur la vallée !

 

 

 

Une fois Perperikon visité, il nous fallait quand même faire un tour dans la ville de Kardjali, et surtout aller voir le musée historique (Регионален исторически музей). Le bâtiment lui-même vaut le coup d’œil, mais nous étions motivés pour entrer et déambuler dans les nombreuses salles aux différents thèmes (ethnographique, antique, botanique …). Malheureusement, ce n’était pas vraiment l’avis de la gardienne du musée au vu de notre arrivée tardive (16h20 pour une fermeture à 17h00 quand même !), et nous avons dû faire la visite au pas de course !

La région de Kardjali est une région volcanique qui était autrefois très active, et a laissé des formations de roches étranges en plusieurs endroits, qu’il ne faudra pas manquer de visiter.

 


 

Les Noces de Pierre (Каменна Сватба) sont facilement accessibles à la sortie de la ville. Un petit chemin vous y amènera, puis ce sera à celui qui découvrira laquelle des formations rocheuses représentent les époux … pas facile, et chacun y est allé de son interprétation !! La légende dit que les invités de la noce auraient été changés en pierre par les Dieux, afin de punir la mère de l’époux qui jalousait la beauté de la mariée … Mais pour trouverez bien d’autres interprétations selon le guide que vous lirez ! Le site a été classé monument naturel en 1974.

 

Les champignons géants (Каменни гъби) sont eux un peu plus au nord de Perperikon, à Beli Plast (Бели Пласт). Attention à ne pas rouler trop vite, vous risqueriez de les manquer !!

 

 


Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 22:53

 

 

 

La journée de dimanche fut une journée sans « pechat » mais elle méritait quand même un petit article, tant elle a été riche en émotions...

 

Ivaïlovgrad se trouve dans la partie la plus au sud-est des Rhodopes, à 4km seulement de la Grèce. C’est l’une des villes les plus ensoleillées de Bulgarie et cela en fait une excellente région viticole. Il ne faudra pas manquer de visiter la cave Yamantiev (Ямантиев) à la sortie de la ville pour acheter du bon vin à un prix compétitif ! Attention, pas de panneau ni de nom sur le portail …  Ça a du bon de savoir un peu parler local …

 

Bref, nous ne nous étions pas arrêté à Ivaïlovgrad pour faire le plein de vin, mais pour visiter quelques magnifiques endroits, sur les conseils des mes collègues … Entre autres, la forteresse médiévale Lioutitsa (Лютица крепост), à 5km de la ville. Une bonne occasion de faire une petite randonnée en ce dimanche ensoleillé et de se dégourdir les jambes après les 500km de la veille.

 

Pour économiser les forces de nos petites marcheuses, nous décidons de faire un maximum de chemin en voiture, mais après 2km, nous devons renoncer... c’est que nous n’avons pas de 4x4, nous ! Ce n’est pas grave, il est 10h, et nous devrions arriver assez vite au sommet. Nous laissons le pique-nique dans la voiture, on mangera après la rando…

 

 

 

 

 

Le chemin est magnifique mais grimpe assez rudement, et nous nous retrouvons rapidement en plein soleil. Au bout d’une heure et demi de marche, les filles n’en peuvent plus, mais nous arrivons à les motiver en leur promettant que « de là–haut, par temps clair, on peut voir la mer, si si, c’est ma collègue M. qui me l’a dit - allez, encore un petit effort mes puces ». C’est que, 1.5l d’eau pour 5, ca ne fait pas beaucoup … et après 2h de montée infernale, nous y sommes ! HOURRA ! Vite, où est la mer ???? Papi, les jumelles, montre, montre …. Bon, ben, grosse grosse déception … c’est vrai que la vue est incroyable d’ici, mais pas de mer à l’horizon … on a eu beau se tourner de tous côtés, impossible de l’apercevoir …. Et moi, je me suis fait pourrir tout le chemin de retour ….

 

 

 

 

Le pique-nique a été bien mérité et après une bonne sieste réparatrice, direction la Villa Armira, en passant d’abord par les villages reculés Dorno Loukovo et Lono Loukovo (Дорно Луково и Лоно Луково). « Reculés” est le terme exact… les maisons sont dans le même état qu’il y a 200 ans … mais avec 200 ans de plus !! A l’époque, ces villages étaient spécialisés dans l’élevage de vers à soie mais depuis, les villageois ont déserté …

 

 

 

 

Pour le café, on repassera … Nous confirmons, il n’y a personne là-haut !!

 

Dernière étape de la journée, la villa romaine Armira (Вила Армира). Elle a été découverte lors des travaux de terrassement du barrage d’Ivaïlovgrad en 1964. Construite entre le IIème et IVème siècle, elle possède une décoration murale de marbre assez impressionnante, ainsi que des mosaïques très bien conservées. Certains motifs nous ont néanmoins semblé assez familiers, mais d’époque plus récente et controversée …. A creuser !

 

 

 

 

Pas de doute, cette journée a été riche en émotions … et épuisante … Le reste de la semaine sera-t-il aussi épique ? En attendant, profitons encore une fois de la vue sur le barrage...

 

 

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 21:12

 

 

 

Nous profitons de ce long week-end du 1er Mai (qui en fait est une semaine de vacances pour nous ..) pour aller visiter les Rhodopes de l'Est. Papi G. est aussi du voyage, et après avoir arpenté les routes des Rhodopes de l'Ouest il y a 2 ans, il remet ça cette année .... Mais nous avons roulé notre bosse depuis, on est beaucoup plus organisé!!

 

Nous commençons notre périple par un arrêt à Haskovo. Les températures sont plus qu'estivales en ce début Mai, et la place qui mène à la statue de la Vierge Marie (Света Богородица) appelle plus au farniente qu'au tourisme ... Qu'à cela tienne, le pechat se trouve à l'entrée de la statue ... j'ai un carnet de plus en pension moi, et je me dois de remplir ma mission !

 

Pendant que les hommes prennent le café (ce n'est pas encore l'heure de la bière!), et les filles jouent au parc, me voilà de corvée d'ascension vers la statue de la Vierge et l'enfant la plus haute du monde, construite en 2003 ... si si, elle est même inscrite dans le livre Guiness des Records depuis 2005 ... 14 mètres de haut sur un socle de 17 mètres, rien que ça !!

 

 

 

 

 

Хайиде ! Pechat et marki #72 sont en poche, on peut y aller .... Mais attention, si cette semaine ne va pas nous apporter pléthore de pechat (6 en 6 jours), nous allons faire presque tous les monuments associés ... En route donc pour la forteresse médiévale près de Mezek (Средновекова крепост в село Мезек), à la frontière grecquo-turque ...

 

 

 

Cette forteresse byzantine a été construite vers la fin du XIème siècle, et est la plus vieille construction de défense dans les Rhodopes. Elle servait de poste frontalier et surveillait les territoires entre les fleuves Maritsa et Arda. D'ici, nous ne sommes qu'à 1 km de la Grèce et 6km de Svilengrad, poste frontière avec la Turquie !

 

La forteresse fut très bien préservée jusqu’au début du XXe siècle quand une partie fut détruite afin d’obtenir du matériel pour la construction des casernes turques de Svilengrad. Des travaux de restauration ont été effectués depuis, afin de préserver cet édifice historique, classé monument de l’architecture de l’Antiquité et du Moyen Age depuis 1968.

 

 

 

 

 

De là-haut, on a une vue incroyable sur le village de Mezek et la vallée couverte de vignes ... mais où sont les caves ???

 

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 20:49

 

 

Dobrich, dernière étape de notre samedi avant d'arriver à Albena et enfin profiter de la plage ... pour quelques heures seulement avant de ramener toute la famille à Sofia  .... Pas de chichis, direction le musée Yordan Yovkov (Дом паметник "Йордан Йовков") pour trouver le pechat.

 

Ce musée a été ouvert en 1980, pour fêter les 100 ans de la naissance de l'écrivain Yordan Yovkov (Йордан Стефанов Йовков - 1880 - 1937), bien qu'il ne soit pas né à Dobrich, mais à Zheravna (Жеравна).

 

 

 

 

 

Il ne faut pas manquer non plus de flâner dans le vieux Dobrich, petit village ethnographique à ciel ouvert. De petites boutiques d'artisans accueillent le touriste, et vous repartirez sans doute avec un petit souvenir typiquement bulgare ! Il ne faut pas hésiter à se laisser tenter .... J'apprends vite, n'est-ce-pas Miss C. ;-) ?

 

 

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 06:20

 

 

Continuons toujours plus à l'est ... Notre prochaine halte se trouve à Silistra (Силистра), petite ville d'environ 50 000 habitants, à la frontière de la Roumanie.

Objectif: trouver le musée d'Histoire .... un petit coup de fil à Miss C. car nous sommes un peu perdus, c'est que nous n'avons plus beaucoup de temps pour rejoindre Albena  ...

 

Comme d'habitude, les gardiens de musée nous ont ouvert les portes et allumé les lumières ... et quelle surprise! Nous avons été accompagnés par un garde armé pour entrer dans le coffre-fort .... effectivement, le musée conserve un magnifique trésor, de l'or, de l'or, de l'or, datant de l'époque romaine !

 

Malheureusement pas de photos, nous étions tellement subjugés par les magnifiques pièces sous vitrine ... et par la kalachnikov du garde ! Pas moyen de plaisanter ...

 

 

 

 

Une petite photo souvenir sur les bords du Danube et hop, c'est reparti, direction Dobrich pour la dernière étape de la journée !

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 06:38

 

Toujours sur les bords du Danube, à quelques kilomètres à l'est de Toutrakan se trouve la réserve de biosphère Srebarna (биосферен резерват Сребърна). La réserve comprend le lac lui-même, riverain du Danube et ses alentours.

Le lac est alimenté par des eaux karstiques et pluviales, ainsi que par un affluent souterrain du Danube. Il s'étend sur une superficie d'environ 2km2. Ses rives sont couvertes d'une végétation marécageuse.

 

Le site (de plus de 600 ha) a été classé réserve naturelle en 1948, et réserve de biosphère en 1997. L'objectif principal du site est de préserver les espèces végétales rares qui y croissent, ainsi que plus de 100 espèces d'oiseaux qui viennent s’y reproduire et dont beaucoup sont rares ou menacées. Quelque 80 autres espèces d’oiseaux s’y réfugient au cours de leur migration chaque hiver. Parmi les espèces d’oiseaux les plus intéressantes, on note le pélican dalmate, le bihoreau gris, l’ibis falcinelle et la spatule blanche.

 

Depuis 1983, la réserve est également incluse dans la liste du patrimoine naturel et culturel de l'UNESCO.

 

 

 

Le pechat se trouve au musée. A l'intérieur, vous pourrez y voir nombre des animaux (empaillés ...) de la réserve.

 

Pour en savoir plus: site de l'Unesco

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 06:00

 

 

La route le long du Danube est agréable et en bonne condition, quelle surprise !! 2ème arrêt de la journée, à 60km de Ruse: Toutrakan (Тутракан) et son petit port de pêche typique... Toutrakan est en fait le plus grand port de pêche du Danube ! La ville existait déjà à l'époque romaine et a été un centre révolutionnaire important à l'époque de la Renaissance nationale.

 

Mais cette fois, le "pechat" ne nous fera pas découvrir un autre pan de la Révolution .... Pour le trouver, il faut visiter le musée "la pêche dans le Danube et la construction de barques" (Музей на Дунавския риболов и лодкарство). Ça nous change un peu, mais bon, sans les enfants, c'est quand même moins intéressant ... des filets de pêche, des bateaux, des épuisettes ..... et .... AAAAAAAAAARGHHHH, qui a éteint la lumière ?????? Hé hoooo, on est là .... ние сме тук !!!! Au secours ......

 

D'habitude, quand on entre dans un musée, nous sommes souvent les seuls, et on ouvre pour nous. Ce jour-là, il y avait d'autres visiteurs, et le gardien ne nous avait pas vu entrer dans la dernière salle.  Nous nous sommes retrouvés enfermés dans le noir !!!  Allez, on ne va pas se laisser abattre ... continuons vite notre chemin !!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 19:33

 

Rejoindre Varna pour le week-end (ou plutôt Albena cet été ..) par la route "traditionnelle" ? ... trop facile pour nous. Et pourquoi pas passer par Ruse et suivre le Danube? Ça, c'est dans nos cordes de chasseurs de "pechat" !! Bon d'accord, la vraie raison, c'est qu'il fallait rattraper notre retard sur la famille B qui était passée par là la semaine précédente... ha, pas facile de rester synchronisés !!

 

1ère étape donc ... Ruse, à 320km de Sofia. Plus grand port bulgare sur le Danube, Ruse était aussi surnommée la "petite Vienne" en raison du nombre important de bâtiments de style européens. Un pont non loin de la ville permet de rejoindre la Roumanie.

 

Nos pas nous mènent bien évidemment au panthéon des Libérateurs (Пантеона). Il a été construit en 1978 pour célébrer le centenaire de la Libération du pays. Le panthéon conserve les ossements de 39 patriotes bulgares, qui ont sacrifié leur vie pour la libération de la Patrie, tels Anguel Kantchev (Ангел Кънчев), Luben Karavelov (Любен Каравелов), Zahari Stoyanov (Захари Стоянов), la mère Tonka (баба Тонка) ...

Après une longue controverse, le panthéon a été christianisé en 2001, et une croix surmonte maintenant son dôme doré.

 

Nous n'avons malheureusement pas pu y entrer car c'était mystérieusement fermé ce jour-là .... Qu'à cela tienne, le pechat se trouve également à la maison-musée "Zahari Stoyanov" ... vite, vite ....

 

 

 


 

Le musée retrace quelques étapes importantes de la Libération, mais également la vie de Zahari Stoyanov,  révolutionnaire, écrivain et historien. Participant à l'Insurrection d'Avril 1876, il en a tiré un livre "Mémoires des soulèvements bulgares". Stoyanov a dirigé l'unification de la Bulgarie et la Roumélie Orientale en 1885 et fut l'un des leaders du Parti populaire libéral jusqu'à la fin de sa vie. Il est mort à Paris, le 2 Septembre 1889.

 

Pour la petite histoire, il n'a jamais vécu dans cette maison ... Au fait, vous reconnaissez ce bateau sur la photo ci-dessus (en bas à gauche)????

 

 

 

 

 

Notre temps était compté mais nous avons quand même traversé la vaste place de la Liberté ...

Repost 0
Published by quetedugraalbulgare
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de quetedugraalbulgare
  • : Une autre facon de découvrir les trésors de la Bulgarie ...
  • Contact

Recherche